Le Macki Music Festival fête ses 5 ans ce week-end : notre sélection

Nos chers amis de La Mamie’s et de Cracki Records fêtent les 5 ans de leur Macki Music Festival fin juin. L’occasion de faire un focus sur ce festival et sur la programmation alléchante.

On vous parle de la cinquième édition du Macki Music Festival depuis plusieurs mois déjà pour une raison simple : à nos yeux, ce festival fait figure d’ovni sur notre chère capitale. La fusion du label Cracki Records et du collectif La Mamie’s est un savoureux mélange de musique indé, de musiques plus rythmées mais aussi la scène plus libérée du Camion Bazar. Et depuis l’année dernière, on ne peut que s’incliner devant l’initiative des Macki Boat Parties : les navettes qui permettent de rallier Paris au Parc de Carrières par la Seine.

Depuis maintenant 5 ans, le Macki arrive à satisfaire tous les goûts. Et honnêtement, ça s’apprécie car en regardant le paysage des festivals estivaux parisiens, il est devenu difficile de trouver un festival aussi éclectique, et d’autant plus lorsqu’il est composé de pointures et d’artistes en devenir. C’est donc du pain béni d’avoir ce Macki Music Festival aux portes de Paris.

Comme chaque année, la rédaction a souhaité faire une sélection d’artistes à ne pas manquer le week-end du 29 juin. Vous imaginez qu’il est difficile pour nous de faire des choix tant la programmation nous correspond. Voyez ça plutôt comme un focus sur des artistes à ne pas manquer. Et on te parle surtout à toi, jeune prépubère qui n’a pris son billet que suite à l’annonce de MCDE le dimanche. Lis cette liste attentivement car tu auras bien d’autres choses à découvrir ce week-end.

Ne pas trop forcer à l’Opening

Pour la soirée d’opening qui se tiendra à La Machine du Moulin Rouge le vendredi soir, le Macki vous a préparé du très costaud avec la crème de la scène house US mais aussi des artistes émergents venus d’Europe. Côté pointures, on aura la chance de (re)voir la légende Fred P aka Black Jazz Consortium mais aussi à l’excellent live de Tin Man. Le jeune producteur Skee Mask viendra tenir tête aux deux mastodontes dans le central. La Chaufferie accueillera Mr. Kai Alce en b2b avec Patrick Gibin pour un all night long des familles.

Pour profiter au mieux de la programmation des journées

Ces deux journées au Macki Music Festival s’annoncent superbes et en plus de ça, le temps sera au rendez-vous. Un soleil de plomb est annoncé les deux jours. On a donc hâte de nous balader de scènes en scènes pour découvrir ce très beau plateau concocté par La Mamie’s et Cracki Records. Une nouvelle scène mystère s’invite encore cette année, sous les arbres du parc de Carrières. Nous avons donc fait une sélection des concerts à ne pas rater.

Outre les gros noms électroniques comme Motor City Drum Ensemble, Antal et A Deep Groove qu’on vous encourage bien sûr à aller voir, nous avons fait une sélection des nouvelles têtes qui feront les gros festivals de demain.

Nathy Peluso

A seulement 23 ans, la rappeuse argentine Nathy Peluso est en train de s’imposer sur le vieux continent. Installée à Madrid depuis peu, elle est l’une des nouvelles figures les plus excitantes de sa génération. Dans le sillage de rappeuses comme Tommy Genesis, Abra ou de 070 Shake du côté des Amériques mais aussi d’une artiste comme Bonnie Banane en France, Nathy Peluso nous propose un style très frais à travers son premier EP Esmeralda sorti au début de l’année 2017.

En termes de sonorités et d’influences, cet album est loin d’être un monochrome, c’est un album Trap certes, mais on y trouve un côté jazzy accentué par le grain de voix incroyable de Nathy. On peut apprécier aussi ses influences R&B qui viennent donner une autre dimension à l’ensemble de son oeuvre. Nathy Peluso est un concentré d’élégance et de puissance comme le prouve le clip d’Esmeralda. Nathy est une bête de scène, nous l’avions vu pour un live exceptionnel au Hasard Ludique donc ne ratez pas son passage sur la scène principale le samedi après-midi.

Muddy Monk

Muddy Monk, vous le connaissez forcément parce qu’il chantait sur le tube de l’été dernier, Le Code aux côtés d’une grosse équipe : Myth Syzer, Bonnie Banane et Ichon. Vous le connaissez aussi sûrement parce qu’il a produit le morceau génial de Si l’on ride pour son pote et rappeur Ichon. Une balade amoureuse et sensuelle aux synthés irrésistibles. Un clip surtout, un road-trip éthéré aux confins de sa Suisse natale.

Depuis sa ville de Fribourg, Muddy Monk participe au maintien en vie de la chanson française, chantée dans la langue, assumée, sensible et romantique. Si la voix se faisait moins présente à ses débuts, avec l’EP Ipanema en 2015, ses premières instrus ont su préparer un terrain fertile au timbre de Muddy Monk pour Première Ride (2016) et plus récemment pour la sortie de son album Océan. Le titre En Léa en est extrait, la plus belle ode à l’amour de l’année.

Muddy Monk sera sur la scène principale le samedi après-midi.

Kamaal Williams

Les secrets et connexions du South London, les banlieues de Peckham, sa culture underground et sa population métissée se ressentent dans les productions d’Henry Wu alias Kamaal Williams. Le b boy jazz y règne au-delà des eaux noires de la Tamise. Entre un projet mort avec le batteur Yussef Dayes (qui donna le duo Yussef Kamaal, adoubé alors par Gilles Peterson avec le disque Black Focus qui sonnait comme le saint-graal du neo-jazz futuriste) et des nouvelles séquences de jazz fusion taillées comme des soundtracks, Kamaal Williams se réinvente dans un drums & keys performant, mariant dans les rondeurs de son Fender Rhodes, future jazz, broken beat, deep house et UK jungle, à la croisée des Headhunters de Herbie Hancock, des projets de Stephen “Thundercat” Brunner et des remixes de 4Hero. Il est accompagné sur scène de deux monstres : Mcknasty à la batterie et de Pete Martin à la basse.

Nous avions eu la chance de les voir au New Morning en mars dans une salle endiablée. On vous conseille de ne surtout pas louper leur live le dimanche sur la scène principale du Macki.

HDBeenDope

HD alias HDBeenDope est l’étoile montante de la scène Hip Hop new-yorkaise, petit génie aux multiples facettes (MC, beatmaker, producteur).

Il s’est fait connaître avec ses vidéos et mixtapes postées sur internet. Sa chaîne Youtube dépasse le million de vues, notamment avec les titres Aladeen et Put It On. A 16 ans, il sort sa première mixtape Backpack Rap puis enchaîne à 17 ans avec le projet Since 94 qui l’introduit sur la scène Hip Hop sur internet avec ses vidéos Wordplay et Put It On.

En 2013, HD sort son projet Stepping Into Tomorrow où il affirme ses capacités de chanteur et de compositeur. Ses vidéos Don’t StopThu Steez et Still me le rendent encore plus populaire. Sa notoriété et les bons retours critiques lui permettent de se produire en première partie, notamment pour Sean Price. En 2015, The Greay(t) Area sort avec les morceaux Two P’sPetroYunn Lab et Fake The Funk. Il se fait alors connaître en Europe où il multiplie les tournées (France, Allemagne, Belgique, Suisse, Pologne…) et la participation à des festivals : Out4Fame, Touch The Air, Hip Hop Kemp où il partage la scène de légendes du Hip Hop comme Krs-One, Mobb Deep et Common. En 2016 sort sa dernière mixtape P.Heace Be The Journey.

Il viendra nous présenter tout son travail sur la scène du Macki le dimanche après-midi pour assurer la caution hiphop du festival.

Josey Rebelle

Sur les ondes de Rinse FM depuis six ans, Josey Rebelle est une DJ éclectique aux accents soul. Star de la scène londonienne, elle n’hésite pas à mettre en avant le côté engagé de sa musique. Elle est devenue l’une des coqueluches de la scène UK et réussit de plus en plus à s’exporter outre manche.

Elle était déjà l’invitée de La Mamie’s en début d’année pour une soirée énorme au Djoon. Adoubée par Boiler Room, R.A, Rinse ou des festivals comme Dimension, c’est définitivement un grand espoir du son british qui viendra se produire devant nous sur la scène électro du Macki. Rendez-vous dimanche en début de soirée.

La programmation complète

La programmation complète et le time table se trouvent sur l’infographie ci-dessous. Un gros programme si on rajoute l’opening, les croisières et la nouvelle scène secrète. Un beau festival et les jambes lourdes du lundi en perspective. C’est ça le Macki Music Festival.