Un week-end pour fêter les 10 ans de La Mamie’s

Le crew La Mamie’s soufflera ses 10 bougies ce week-end lors de deux événements les 8 et 9 décembre au New Morning

L’année 2007 rimait avec premières galettes pour La Mamie’s. Big Matt, Théo Top, Vito, Gregodinho, Fantin, Clouclou n’ont pas pris une ride et comptent bien vous le faire comprendre ce week-end au New Morning.

Tout a commencé dans la maison de Montrouge où les six amis organisaient des fêtes en petit comité. Un genre de centre de formation où ils apprirent en partie le métier d’orga d’événements mais aussi de DJ. Les potes venaient en nombre profiter des premières transitions des apprentis dj de l’époque. Le tout dans le respect de la grand-mère à moitié sourde qui dormait à l’étage. Ce mythe de la mamie est en fait l’origine de leur nom ! Un nom devenu commun et qui nous fait aujourd’hui danser sur les plus beaux dancefloor de France ou d’ailleurs.

De Montrouge à Nanterre : présence 92i

Quelques autres teufs organisées dans des bars ou petites salles parisiennes auront permis à La Mamie’s de retourner dans le 92, plus au nord cette fois, à Nanterre, pour collaborer avec Roger des Près. Une association à La Ferme du Bonheur entre un punk soixantenaire et six grands-mères toutes fraîches qui fonctionna tout de suite. Un coup de foudre amical couronné de succès des leurs premiers événements. Aujourd’hui, La Ferme est le lieu incontournable pour les juilletistes et aoutiens qui ont besoin d’évasion. Nous avons passé un nombre incalculable de samedis d’été là-bas et on peut vous dire que – même si la population a légèrement évolué – la magie de cet endroit opère toujours. Pour découvrir l’ambiance unique de ce lieu, rien de tel que de se replonger dans le documentaire Le Renouveau qui accorde une place importante à La Ferme.

En parallèle, La Mamie’s poursuit sa tournée des clubs parisiens en proposant des plateaux dénicheurs toute l’année. Le tournant de leur succès se concrétise lorsqu’ils s’associent à leurs amis de Cracki Records pour organiser le Macki Music Festival.

Les années Verveine Production et la diversification des projets

Le début du Macki Music Festival coïncide avec le lancement de la structure Verveine Production. Cette entité est le meilleur moyen pour eux de se diversifier en lançant des formats concerts. Tout au long de l’année, l’équipe enchaîne entre événements clubs et concerts.

Entre plaisirs personnels et tubes à essai pour le Macki, ces concerts nous ont donné la possibilité de voir pour la première fois à Paris des gars comme Mndsgn et Ivan Ave, de découvrir le mythique Alain Mion et son projet Cortex, et de se plonger dans l’univers de Ghostly International avec l’excellent concert de Shigeto. Ils allèrent également chercher Olivier Portal et son groupe Playin’ 4 The City pour le faire remonter sur scène. Grosse influence pour tout le collectif, ils ne savaient pas il y a quelques mois de cela qu’ils écriraient une histoire commune.

La troisième diversification fût en effet la création du label Mamie’s Records qui sortira son deuxième EP ce vendredi 8 décembre.

Après l’opus de Ködama, Mamie’s Records sort le nouveau disque de Playin’ 4 The City

Signe du destin, la veille de leur anniversaire et de la release party de l’album de Playin’ 4 The City au New Morning, le premier groupe qu’ils ont signé sera au Jazz Café de Londres. En effet, le duo Ködama est l’invité de Bradley Zero pour performer aux côtés de Wayne Snow et Yazmin Lacey. Le premier EP de La Mamie’s eu droit à de très belles critiques, on parie que le second aura lui droit à des dithyrambiques. Le Mighty EP de Playin’ 4 The City arrive à grands pas et on fêtera sa sortie vendredi.

Le programme de ce week-end au New-Morning

Un programme très alléchant nous attend ce week-end au New Morning. Des places sont à gagner pour les deux soirs.

Le vendredi 8 décembre : on se plonge dans la release party du nouveau projet de Playin’ 4 The City. Le groupe composé d’Olivier Portal (Beats & Keys), d’Hervé de Ratuld (Bass) de Loic Gayot (Sax & Flute) d’Olivier Bridot (Trumpet) et d’Emma Lamadji à la voix. La première partie sera laissée au live du très talentueux LB aka Labat de l’écurie Groovegde Records. Un vendredi sous le signe du groooooove. Le warm-up sera assuré par un dj set de Ségur.

Le samedi 9 décembre : on aura le grand plaisir de se plonger dans un univers résolument soul. On découvrira sur scène la sublime Charlotte Dos Santos, artiste que nous avions interviewée il y a deux ans. La brésilo-norvégienne présentera son live pour la première fois à Paris. Elle sera suivie par son amie Fatima qui viendra accompagnée de son Eglo Live Band. Un très beau samedi soir en perspective.

Nous vous offrons 2×2 places à gagner pour chacun de ces deux concerts, pour participer, très simple, il suffit de remplir le formulaire ci-dessous :

1) Like notre page Facebook

2) Commente le post Facebook en tagguant la personne qui t’accompagnera

3) Remplie le formulaire suivant : (Google Chrome conseillé)

Nom : *