On vous parle d’un festival dénicheur de pépites, les Transmusicales

C’est dès demain le lancement de la 38ème édition des rencontres Transmusicales!

Ce festival précurseur et dénicheur de talents, que personne n’a besoin de présenter et qui est considéré comme la référence pour tous. C’est pour ma part la troisième année  que j’ai l’occasion de m’y rendre et chaque année, l’excitation se fait de plus en plus forte, cette année encore plus car nous avons l’honneur d’être partenaire de ce festival!

Pour cette 38ème édition, le menu ne change pas, et ce n’est qu’éloge de dire ça, je m’explique:

Encore une fois, la moitié des artistes monteront pour la première fois sur scène en France ou en Europe, certains même monteront pour la première fois tout court, c’est dire…

Quand on pense festival, on pense généralement estival, maillot, soleil, boue, camping. On se dit qu’on n’a pas à s’en faire si on loupe un artiste, car de toute façon il passera dans un autre festival une semaine après, l’originalité fait peine parfois.

Les Trans, ça n’a rien à voir, à première vue, on y voit d’immenses hangars en périphérie de la ville de Rennes, autant vous dire qu’en décembre, on oublie l’idée de camper et de se baigner. Mais quand on y entre et qu’on découvre les artistes, on comprend pourquoi on est là.

Les bretons et leur côté chaleureux, l’expérience des organisateurs, la décoration des lieux, tout est précis, tout est minutieux, tout est parfait.

Cette année encore, 98 groupes monteront sur scène pour enflammer Rennes, alors dès vendredi on se rendra immédiatement vers le parc des expos pour découvrir une scène novatrice!

Focus sur les 5 noms qui nous donnent déjà envie d’y être:

Si vous n’avez jamais écouté Khidja, il est peut être temps de s’y mettre, le duo Roumain nous vient de Bucarest, avec sa musique aux sonorités orientales, andalouses et électroniques, le message est clair, on voyage. Signé chez Emotional Especial, on a hâte de planer sur cette musique, extrait – Mustafa.

Après la Roumanie, direction Dakar, on sera admiratif devant Ibaaku et de ses shows complets « live dance » et musique afro electro, contemplez :

Si on cherche de l’originalité, on vous le dit, on est servis, Tropikal Camel a.k.a Rocky Beats est l’artiste attendu de la soirée, nous venant de Jérusalem et habitant en Allemagne, pas besoin de préciser que le mélange de musiques traditionnelles orientales mélangées à une pure musique électronique allemande va nous faire décoller.

On ne peut pas, ne pas en parler, la pointure du rap britannique, l’idole de notre petite équipe, Rejjie Snow sera là pour lacher son flow dès le jeudi soir pour enflammer la bretagne:

Et si on ne devait en choisir qu’un parmi tous les nouveaux artistes français qu’on va avoir l’occasion de découvrir, choix difficile mais le coeur pencherait pour Empereur Renard, on vous laisse découvrir!

 

Ceci ne représente que 1% de tout ce qu’on va y découvrir, ça commence dès demain, et nos équipes suivront les lives de très près, on vous racontera ce qu’on y a découvert, on a hâte d’en découdre!

 

100
On vous parle d’un festival dénicheur de pépites, les Transmusicales