Le froid arrive et la Station ferme ses portes à la fin de la semaine

Le froid arrive. Il était donc temps que la nouvelle tombe… La station – Gare des mines ferme ses portes ce week-end pour une trêve hivernale.

13445658_1098048620258607_2526865816166653938_n

Et c’était bien méritée. Ouverte depuis le mois de juin, et pas mal de nuits blanches derrière elle, la Station à influé un esprit de fête décomplexé à l’univers extrêmement varié à la capitale.

Porté par le collectif MU et épaulé par des troupes parisiennes tels que les Hydropathes ou Berlinons Paris, le lieu se définit lui même comme un « laboratoire convivial, festif et hors format consacré aux scènes musicales émergentes ». Nombreux d’entre vous ont passés une partie de l’été à danser dans cette ancienne gare désaffectée à ciel ouvert, coincée entre le périph’ et Aubervilliers; c’est donc avec tristesse qu’on vous annonce la fermeture – à durée indéterminée – de ce spot.

13721039_1160962803924178_1206303246_n

Diverses manifestations y ont eu lieu : journées de débats, tournois de ping-pong, expositions, fooding, concerts… Et énormément de collectifs, labels et festivals ont eu la chance de passer par là (on ne saurait tous les citer) : Urban Spree, La Dynamiterie, Noise la Ville, la Fête Triste, Antinote, le Turc Mécanique…

Ce week-end, splendide programmation pour clôturer ces cinq mois d’intenses fiestas. L’évènement est réparti du vendredi soir au lundi matin, et on pourra voir, entre autre : Dr Drone, Losange, DJ AZF, La Mverte, MAESTRO… Ainsi que des musiciens et DJ venant des collectifs Hydropathes, Fils de Venus, Wonder, Garage Mu, Rouge Vinyle, et bien d’autres.

Pas d’excuses, il y a de quoi faire .

14666221_1808330946074335_6726853478182846866_n

Toute la programmation

 

Photos : © La Station